Qu’entendons-nous par navigation pour les camions ?

Qu’est-ce que la navigation pour les camions ?

La plupart des camions qui circulent actuellement sur les routes sont équipés d’un logiciel de navigation pour les camions. Ce système intègre des caractéristiques des véhicules (comme la longueur, le poids, la hauteur et la largeur) dans le calcul des itinéraires, ce qui permet d’optimiser les itinéraires des poids lourds. Lorsque la navigation pour les camions est intégrée dans le système de gestion de flotte (FMS) et avec l’ordinateur de bord, le backoffice peut travailler de manière nettement plus efficace.

Les avantages de la navigation pour les camions

La navigation pour les camions contribue à un transport sûr et sans faille. Elle aide, par exemple, les entreprises à éviter qu’un véhicule se retrouve bloqué dans un centre-ville ou sous un pont, ou qu’un chauffeur emprunte un tunnel dangereux (pour sa cargaison). De plus, la navigation pour les camions permet aux entreprises de transport de réduire leurs frais de carburant.

Navigation pour les camions et backoffice

Le backoffice gère la chaîne logistique au sein des entreprises de transport. Les collaborateurs du backoffice traitent les commandes, des ordres aux factures, et organisent le planning des camions sur les routes. Grâce à l’intégration de la navigation pour les camions avec le logiciel pour le transport comme le FMS, le backoffice travaille plus efficacement. La planification est plus précise et les collaborateurs sont automatiquement informés, par exemple, de l’heure d’arrivée estimée (ETA) des camions. La navigation pour les camions permet ainsi aux entreprises de transport d’optimiser leur service aux clients.

Navigation pour les camions et GéoFencing

Les entreprises de transport qui utilisent la navigation pour les camions en combinaison avec le GéoFencing ont la possibilité d’accroître considérablement leur productivité et la satisfaction de leur clientèle. Elles suivent tous les mouvements importants de leur flotte dans des zones définies. Le backoffice peut fixer des règles d’alerte automatique, afin d’être prévenu lorsqu’un véhicule entre ou n’entre pas (à l’heure) dans un endroit défini ou lorsqu’il se trouve sur un parking peu sûr. Dans le cas de la gestion des exceptions, des alertes se déclenchent uniquement lorsque des règles définies n’ont pas été respectées ; les exploitants peuvent ainsi se concentrer sur leurs tâches essentielles.